Le Bulletin national

1 – Période :  du début à Décembre 1943

Revue dactylographiée de 11 pages
tirée sur papier pelure.
Dimensions : 13,5 x 20,8 cm.

Il semble que le premier lien entre les membres de l’Arc-en-Ciel l’ait été par l’intermédiaire de la Revue Française des Collectionneurs (R.F.C.) créée en Octobre 1902 par Georges SCHNEBELIN, spécialiste de fiscaux. En effet, parmi les maintes rubriques présentes dans cette revue, il en existe une, « l’iconophilie » (ancêtre de l’Erinnophilie) signée « Stephen » alias FONTANEY, inscrit au Registre des Métiers comme marchand de cartes postales et de timbres au 12 rue de Lodi à Saint-Etienne. C’est dans cette revue également que le Dr CAZIN publiera des chroniques dès 1911. 

En parallèle, en Juin 1904, un Bourguignon nommé Clément DRIOTON lui aussi convaincu de l’avenir du timbre-souvenir, lance sa revue « L’investigateur illustré des collections nouvelles ou peu connues« .

Notons que Léon CHAMBOISSIER – avocat à la Cour d’Appel de Paris – membre de la Société « Le Vieux Papier » donnera une conférence à ses collègues le 20 décembre 1910. Celle-ci sera éditée ensuite sous le titre : « Les Vignettes adhésives commémoratives » (brochure de 28 x 19 cm de 110 pages avec reproductions). Rappelons également que CHAMBOISSIER publiera, peu avant la déclaration de la Première Guerre mondiale, la conférence qu’il avait donnée aux « Vieux Papiers » les 24 mars et 26 mai : « LA POSTE A PARIS pendant le Siège et sous la Commune – 1870-1871« .

En 1926, à partir du n° 74 du 15 mars, l’Abbé ROCHAS publie la liste des nouveautés dans l’Echangiste (Echangiste Universel).

Mais, c’est en 1943, en pleine seconde guerre mondiale, qu’une tentative de bulletin propre à L’ARC-EN-CIEL prend naissance. Nous vous présentons ci-dessus le numéro 1 intitulé « LES ARCHIVES ERINNOPHILES » daté de Juin 1943. Deux autres bulletins identiques suivront en Septembre (auquel sera joint la liste des Nouveautés pour 1939 et 1940) et Décembre 1943 (avec la liste des Nouveautés de 1938 concernant les vignettes Commémoratives, d’Aviation, Antituberculeuses + compléments aux listes annexées au Bulletin de Septembre 1943 + suite des fascicules du Catalogue des « Vignettes de France » de Gustave BERTRAND).

2 – Période : 1945 – 1978

Dès 1945, ce bulletin de liaison change de nom et devient la « Circulaire d’Information« , appellation qu’il conservera jusqu’au n° 9/10 de Noël 1946 pour retrouver celle d’ARCHIVES ERINNOPHILES en Avril 1947 avec le n° 11 . La forme devient également beaucoup plus « officielle », ce bulletin étant dorénavant imprimé et au format A5. Le numéro 1 date de Mai 1945.

En plus des informations traditionnelles, les nouveaux catalogues étaient insérés sous forme de fascicules. Cette présentation va se poursuivre jusqu’en Septembre 1978.

————————————————————————————————————————————————-

3 – Période : 1979 à 2005

A partir de là, un Bulletin dactylographié est publié, au format A4, tous les quatre mois environ. Chaque Bulletin est personnalisé : en effet, il indique la situation, en terme de cotisation, du destinataire vis-à-vis de l’Association. De plus, il est accompagné, à titre gracieux, d’un lot de vignettes.

Quant aux catalogues, ils sont diffusés séparément et, eux aussi, sont maintenant publiés au format A4.

————————————————————————————————————————————————–

4 – Depuis 2005

Les logiciels de traitements de texte ont grandement contribué à l’amélioration de la présentation. Le Bulletin se compose dorénavant d’une partie « Vie de l’Association / Articles de fonds » et d’une partie consacrée aux ventes de documents (Vente à Prix Nets et mini-Ventes sur Offres). La fréquence est maintenant trimestrielle. Quant au nombre de pages, il est passé à 31 puis à plus de 40 (il est susceptible de varier).

Sa diffusion est faite par internet pour les membres ayant déclaré une adresse mail. Cela présente pour eux l’avantage de disposer d’un Bulletin 100 % couleur qu’ils peuvent ou non imprimer directement ou simplement stocker dans leur machine. Autre avantage : ils reçoivent le Bulletin environ 48 heures avant les destinataires tributaires de La Poste. Enfin, cela permet à L’ARC-EN-CIEL de réduire ses frais d’affranchissement.

================================================================================

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s