Naissance de l’ARC-EN-CIEL

Le dimanche 25 février 1913, Brasserie Grüber, boulevard Saint-Denis à Paris, voyait le jour l’ARC-en-CIEL, sur la base de la jeune loi d’association de 1901. Me Léon CHAMBOISSIER, avocat à la Cour d’Appel de Paris en est le Président, avec à ses côtés le Dr Albert CAZIN et l’Abbé Emmanuel ROCHAS.

Docteur CAZIN

Abbé ROCHAS

Tous trois étaient, depuis le début du siècle, de ces intellectuels, illuminés pour certains, originaux pour d’autres, qui s’attachaient à conserver le souvenir de la vie quotidienne au travers de ces petits papiers sans valeur faciale ni d’affranchissement, les vignettes, qui ressemblaient au timbre-poste sans en être, qui portaient, partout où ils étaient collés, ces messages aujourd’hui désuets, remplacés qu’ils sont pour la plupart par des annonces audio-visuelles véhiculées par les médias.
Ces messages pouvaient être purement publicitaires (les « réclames »), ils pouvaient véhiculer une propagande confessionnelle, caritative ou politique (les « papillons » et vignettes des mouvements politiques, des périodes électorales, des grands mouvements sociaux et syndicaux), ils pouvaient vanter les attraits touristiques (la « Belle France », le « Touring Club », l’Empire Colonial), ils pouvaient annoncer ou raconter un évènement (les Expositions Universelles, les premiers meetings d’Aviation), ils pouvaient parfois tout simplement reprendre en format « timbre-poste » le contenu et le graphisme des affiches qui couvraient les Colonnes Morris (annonces de Spectacles culturels ou de campagnes de Bienfaisance)… Ils allaient bientôt dans les années suivantes témoigner au quotidien des bonheurs ou des drames (les congés payés, la Grande Guerre…).
Les plus célèbres de ces petits témoignages, connus de tous et mondialement vendus autour de Noël, en France par les écoliers, sont les fameux « Timbres antituberculeux », dont les Campagnes ont tant et tant contribué à la lutte et à la prophylaxie contre la maladie, avec les moyens de l’époque, dont Téléthon et Sidaction ne sont aujourd’hui que les héritiers, au gré de l’explosion des techniques médiatiques.
C’était là, avant l’heure, déjà le « Devoir de Mémoire » qui animait ces premiers membres de l’ARC-en-CIEL. Et pour donner un nom à cette nouvelle « manie », le Dr CAZIN propose l’Erinnophilie, l’amour du Souvenir, de l’allemand « sich erinnern » (se souvenir), et l’Europe de l’Ouest adopte la même sémantique en Allemagne, en Italie…
Depuis un siècle, cette volonté de conserver ces petits témoignages de la Grande Histoire, celle de la « Vraie Vie » des Français, a été perpétuée par l’ARC-en-CIEL et ses générations successives d’historiens passionnés du quotidien. Initialement « généralistes », nos membres se sont souvent spécialisés avec le temps, eu égard à l’immense volume d’Histoire Populaire à sauvegarder, aux connaissances à transmettre et aux recherches indispensables pour « raconter » l’Histoire de chacun de ces « petits papiers », le faire revivre dans son contexte,
Depuis un siècle, l’ARC-en-CIEL a vu des thèmes nouveaux s’ajouter à la palette des « manies » initiales, au gré des drames (la Seconde Guerre mondiale, la Guerre d’Espagne, celles d’Indochine ou d’Algérie, plus récemment celle du Golfe….), de l’évolution des Sciences et Techniques (le Concorde, l’Espace…), des évènements (les Expositions Philatéliques, les Jeux Olympiques), de la Géopolitique (Mouvements et Forces de LibérationGouvernements en exil, Nations éphémères ou émergentes… que l’Union Postale Universelle et donc les Philatélistes ignorent).
Nous rejoindre, c’est aussi rejoindre de nombreux fanatiques de thèmes beaucoup plus mondialistes et peu connus voire ignorés en France, tels les innombrables « Timbres locaux » des postes privées en Allemagne, en Italie, aux USA, dans l’ex-Russie, tels les « Timbres de Chemins de Fer » privés en Allemagne, en Grande-Bretagne, tels les « Sceaux de Fermeture », qui, privés ou administratifs, ont succédé aux cachets de cire et ont agrémenté au quotidien le verso des correspondances dans la majorité des pays du monde…
Nous rejoindre, pour vous Philatélistes, ce n’est pas vous renier !!! La majorité d’entre nous à l’ARC-en-CIEL avons été et sommes encore malades de Timbrophilie ! De nombreux thèmes nous sont communs et sur les mêmes enveloppes nous nous retrouvons souvent, que ce soit les Journées du Timbre, la Croix-Rouge ou les « timbres » (vrais ou fantaisie) des Grèves des Postes !
C’est enfin donner un sens et une vie à ce que nos Amis anglais appellent le « Back-of-the Book », tout bonnement la dernière page de vos classeurs… celle où vous entassez sur 3 épaisseurs tous ces « timbres » que vous ne trouvez pas dans les catalogues, que vous ne voulez pas détruire parce qu’ils attisent votre curiosité !
Rejoignez nous et venez partager l’enthousiasme de la découverte au quotidien et du sens retrouvé à chacun de ces souvenirs !
Dr Richard GROSSE
Président de l’ARC-en-CIEL

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s